Une tasse de café… avec Hélène Campbell

Laissez-moi vous raconter une petite histoire bien touchante, qui j’espère saura vous faire réfléchir.

Photo: Cole Burston

Nous sommes en février 2012, à Toronto, et la journée s’annonce  comme les autres pour Hélène Campbell… elle attend une greffe de poumons. Elle a envie d’un bon café. Quoi de plus normal et ordinaire pour une jeune femme de 20 ans? Un bon café au lever du jour… Elle décide donc d’entreprendre le long périple qui la sépare de la cafetière : quelques mètres à parcourir entre elle et la cuisine, et cela lui semble comme un marathon à franchir. À bout de souffle, elle y parvient, et prépare lentement et difficilement du café pour sa mère et elle… mais elle se souvient de l’émotion qui l’habitait au moment de préparer ce café… «C’est peut-être le dernier café que je prépare seule, car je n’en ai plus la force. J’aurai besoin que quelqu’un le fasse pour moi désormais. Et c’est peut-être même mon dernier café… ».

Qui n’a pas entendu l’histoire d’Hélène Campbell, cette résidente d’Ottawa de 22 ans dont l’histoire de courage s’est même rendue jusqu’à l’émission américaine de Ellen Degeneres? Oui, Hélène Campbell est sans contredit un exemple de courage, de détermination et de persévérance. Elle a su garder espoir devant les obstacles que la vie lui a présentés à l’âge de 20 ans, et s’est battue avec force. Bien sûr, elle a eu la chance de recevoir ce don d’organes, une double greffe de poumons, qui lui a redonné un second souffle, une deuxième chance de mordre dans la vie. Et c’est ce qu’elle fait depuis…

Hélène Campbell a depuis repris une vie plus normale. Elle peut marcher, se faire un café, s’habiller seule. Elle mène la vie d’une jeune femme de son âge. Mais elle porte en elle un petit quelque chose de plus… cette petite voix qui refait surface de temps à autre pour lui rappeler qu’elle ne doit pas prendre cette vie pour acquis. Qu’elle doit la vivre pleinement, savourer, profiter de ce que la vie a à lui offrir. Et c’est ce qu’elle dégage.

Courir le 5 km Vivre ses défis

Hélène est impliquée dans plusieurs causes qui font la promotion de la santé et du don d’organes. Pour elle, la santé c’est très important, et elle travaille fort pour garder un entraînement physique dans son horaire. Elle avoue : «Ce n’est pas toujours facile de me motiver, de persévérer, de me donner un but et de me lever de mon divan. » Mais elle garde toujours en tête une phrase que sa tante lui a répétée plus jeune : «Un pas à la fois, on peut grimper la plus grosse montagne.» Mais pour Hélène, dans la vie, on grimpe plus qu’une seule montagne; on en grimpe plusieurs. On en finit une, et une autre se présente à nous. On continue… Elle dit aussi qu’il est plus facile de se fixer des objectifs et d’avoir un but pour se motiver. C’est pour cette raison qu’elle a décidé de relever le défi de s’inscrire au 5km de la course Vivre ses défis, le dimanche 27 avril 2014. «Je me suis dit : J’ai dit que je le ferais, je vais le faire. Et si je dois marcher pour une partie du trajet, ou même si je ne réussis pas à faire tout le 5km, même à ça, c’est exceptionnel! Quand je manque de motivation, je me parle. Je me dis : « Hélène, tu vas le faire… Tu vas te lever du lit, tu vas penser à tous ceux qui ne peuvent pas le faire aujourd’hui.  » Mais parfois, je trouve ça difficile de me motiver seule. J’ai besoin d’avoir du monde qui a le même but que moi. C’est pour ça que j’ai hâte de m’entraîner avec le groupe.  » En effet, à partir de la semaine du 10 mars, l’organisme « Alive to Strive Kidney Fitness Project »  a pensé mettre sur pied un groupe d’entraînement pour le 5 km. Ainsi, pendant 7 semaines, 2 fois par semaine, 1 heure par séance, un groupe se réunira après les heures de travail pour s’entraîner sous la supervision et les conseils d’expert d’un kinésiologue d’Ottawa Osteopathy ans Sports Therapy.  Le groupe d’entraînement pour le 5km est adapté pour les gens qui vivent avec une maladie rénale mais est ouvert pour le public.  Tous ceux et celles qui souhaitent s’inscrire à ce groupe peuvent envoyer un courriel à : alivetostrive@gmail.com

On ne peut s’empêcher de sourire devant l’honnêteté et l’authenticité de cette jeune femme… Elle va jusqu’à avouer : «Tu sais, je trouve même que c’est correct de dire : « Aujourd’hui, je ne suis pas motivée, mais je suis là quand même, je vais m’entraîner avec vous, et ça va me faire du bien ». C’est aussi à ça que ça sert un groupe d’entraînement. Pour se comprendre et s’encourager quand on a des journées plus difficiles. »

Ce sera certes un plaisir de pouvoir accueillir Hélène parmi nos coureurs/marcheurs à la 4e édition de la course Vivre ses défis.  Nous vous invitions donc à vous joindre à Hélène Campbell en relevant vous aussi le défi… le défi de prendre votre santé en main, un pas à la fois.

Au plaisir de vous voir le dimanche 27 avril 2014!

Suivez-nous sur Facebook en cliquant «J’aime» et sur Twitter @alive_to_strive

Share on TwitterShare on FacebookPin it on PinterestSubmit to redditShare on TumblrSubmit to StumbleUponShare via email

Archives

  • [+]2018 (18)
  • [+]2017 (9)
  • [+]2016 (22)
  • [+]2015 (28)
  • [+]2014 (35)
  • [+]2013 (24)
  • [+]2012 (6)