Comment nos bourses forment la communauté : l’histoire d’Angie

Angie et son fils à sa remise de diplôme

Angie et son fils à sa remise de diplôme

 

Les deux filles d'Angie

Les deux filles d'Angie

Angie nous confie qu’elle a commencé à avoir de la défaillance rénale  en 2001. Sa famille et ses amis sont là pour elle, l’aident et l’appuient, mais elle a toujours l’impression qu’ils ne comprennent pas vraiment ce qu’elle vit – la douleur, la fatigue, la diète compliquée, les milliers de rendez-vous médicaux.

 Il y a quelques années, «Alive to Strive» a remis une bourse de Vie active à Angie, une mère de trois enfants, célibataire et vivant sur les bénéfices d’invalidité. En plus de l’aider à rester active, le programme lui a donné accès à un nouveau système d’appui et lui a démontré qu’elle n’est pas seule dans sa lutte journalière pour sa santé.

 Inscrivez-vous maintenant à la course Vivre ses défis 2016. Cette levée de fond annuelle nous permet de continuer à aider les personnes comme Angie dans la communauté d’Ottawa!

 L’histoire d’Angie : Comment un simple feuillet lui a donné tout un système d’aide

 La cause exacte de la maladie rénale d’Angie est inconnue. La transplantation qu’elle a reçue  en 2001 a duré 12 ans. En septembre 2012, elle a dû recommencer les traitements de dialyse.

 Rester en forme pendant la dialyse est tout un défi. Les patients doivent rester assis pour des heures et des heures et sont extrêmement fatigués. Ils connaissent les bienfaits d’un mode de vie sain et actif mais il est très difficile de rester motivé ou encore d’avoir les moyens financiers de se payer des classes d’exercices.

 Elle a découvert le feuillet de « Alive to Strive » à la dialyse. Une des infirmières lui a parlé du programme et une travailleuse sociale l’a aidé à faire la demande de bourse.

 Avec sa première bourse, Angie a fait 2 sessions de Faut que ça bouge.

 Les classes Faut que ça bouge réunissent des personnes aux prises avec une maladie rénale chronique pour leur permettre de vivre les mêmes expériences et de s’encourager dans un environnement positif et confortable. Les classes sont adaptées aux besoins des personnes vivant avec une maladie rénale chronique.

 C’est à une de ces classes qu’elle a rencontré Kim, notre ambassadrice de la course 2015 (voir son histoire ici).

Kim et Angie

Kim et Angie

 Angie explique que Kim comprend parfaitement ce qu’elle vit. Ce n’est pas un meilleur appui que celui de sa famille et de ses amis mais c’est une meilleure compréhension.

 Aujourd’hui, les deux amies s’entraident beaucoup. Elles se rencontrent chaque semaine pour marcher ensemble dans un centre d’achat. Elles suivent un cours de Zumba qui leur a été offert par une autre bourse de Vie active.

 Angie remarque que c’est très facile d’entrer dans la routine d’aller à la dialyse et de retourner à la maison sans faire autre chose que les rendez-vous médicaux. A deux, elles se poussent et elles s’encouragent.  

 Cette année Angie va essayer de compléter la marche/course de 5 km à la course Vivre ses défis, avec Kim et ses amis à ses côtés.

 Elle dit que c’est un défi personnel. Elle aime cette course parce que les participants peuvent marcher, courir ou jogger. Il n’y a pas de pression. C’est un environnement encourageant. C’est aussi réconfortant de voir qu’elle n’est pas seule. Plusieurs personnes sont touchées par la maladie rénale. De voir tant de gens participer à cette course la rassure que d’autres personnes se préoccupent de cette maladie.

 Peu importe votre expérience ou votre condition physique, nous vous encourageons à vous inscrire à la course Vivre ses défis 2016 le dimanche 24 avril. Inscrivez-vous dès maintenant ou apprenez-en davantage au sujet de notre programme de bourse de Vie active.

Share on TwitterShare on FacebookPin it on PinterestSubmit to redditShare on TumblrSubmit to StumbleUponShare via email

Archives

  • [+]2018 (18)
  • [+]2017 (9)
  • [+]2016 (22)
  • [+]2015 (28)
  • [+]2014 (35)
  • [+]2013 (24)
  • [+]2012 (6)