Une récipiendaire de la bourse Alive to Strive recevra un rein et devient ambassadrice!

Ce sera cette semaine qu’Hélène Lavoie, l’une des récentes récipiendaires de la bourse Alive to Strive, recevra un rein d’un ami de longue date, Marcel Duguay, à Ottawa.

Hélène Lavoie vit depuis plusieurs années avec une maladie rénale. Depuis 2 ans, son insuffisance rénale s’est aggravée, et sa santé s’est affaiblie. Admise au programme de bourses de l’organisme Alive to Strive, elle a pu reprendre des forces et regagner espoir en allant s’entraîner au gym. Adepte de marche et active depuis longtemps, ce petit coup de pouce lui a permis d’augmenter ses chances d’être admissible à la greffe de rein et par le fait même, a fait grimper le taux de réussite de la greffe. «Participer à la course et recevoir une bourse, ça m’a permis de m’accrocher. Je ressentais un sentiment d’appartenance. Je ne me sentais plus seule, et je voyais qu’on était plusieurs à se battre pour une même cause.», dit madame Lavoie.

Cette bonne nouvelle est l’aboutissement de plusieurs démarches, comprenant leur lot d’obstacles à surmonter. En décembre dernier, un ami proche de madame Lavoie lui annonce qu’il souhaite lui donner un rein. Toutefois, lors des examens préliminaires, son donneur reçoit la nouvelle qu’il a un anévrisme et ne peut donner son rein. Un ami commun apprend cette nouvelle et décide à son tour, devant la détermination et le courage d’Hélène, de lui offrir un rein. Hélène revit une deuxième fois cette grande générosité avec émotion. Les tests préliminaires débutent. Hélène continue de s’entraîner malgré la fatigue, pour maintenir une santé optimale en vue de l’opération. Elle et son donneur participent  à la marche de 1 km de la course Vivre ses défis/Alive to Strive, qui a eu lieu le 28 avril dernier à Ottawa. Au début mai, Hélène reçoit l’appel qui lui annonce que la greffe aura lieu.

Elle recevra son rein dans les jours à venir. «Ils veulent que je sois à l’hôpital le jour avant. Mais ils n’ont rien à me faire faire cette journée-là. Je serai là à attendre. Je vais utiliser ce temps pour redonner à Alive to Strive. Je vais porter mon chandail de la course, je vais me promener et je vais parler à tout le monde de cet organisme incroyable qui m’a redonné espoir.», dit-elle, un rire dans la voix.  «Quand j’ai parlé à Marcel, il m’a dit, ému, qu’il porterait lui aussi son chandail pour entrer à l’hôpital. Ce sera un beau moment. Nos familles et amis qui ont participé à la course vont venir nous visiter avec leur chandail.», explique Hélène Lavoie, visiblement émue.

«Quand on reçoit des  cadeaux comme celui du don d’un rein, ou la bourse Alive to Strive, on doit se battre pour honorer et reconnaître ces gens qui croient au don de la vie.» ajoute Hélène.

Share on TwitterShare on FacebookPin it on PinterestSubmit to redditShare on TumblrSubmit to StumbleUponShare via email

Archives

  • [+]2018 (18)
  • [+]2017 (9)
  • [+]2016 (22)
  • [+]2015 (28)
  • [+]2014 (35)
  • [+]2013 (24)
  • [+]2012 (6)